Ebolowa: L’Hôtel du Comice opérationnel

Le Premier ministre, chef du Gouvernement Joseph Dion Ngute a procédé à son inauguration le 30 janvier 2020.

Implanté à l’entrée nord de la ville d’Ebolowa (région du Sud), le nouvel établissement hôtelier à capitaux publics est construit sur plus de 2400 m². L’infrastructure compte une centaine de chambres, des restaurants, des salles de conférence, des aires de jeux et un vaste parking. C’est un joyau architectural R+6 qui d’ailleurs devra être classé «4 étoiles». Ce statut est conféré grâce à un restaurant avec une vue panoramique, une fosse d’épuration des déchets, une chaîne de traitement des eaux usée, un bar grill, un forage industriel, 1 casino, 2 bars, 1 infirmerie, 5 suite juniors et 2 suites présidentielles. Le joyau architectural, autrement appelé «l’Hôtel Bengo’o» (du nom de la petite rivière qui serpente la vallée où se dresse ce complexe hôtelier) a été bâti grâce à un investissement de 15 milliards FCFA.
Lors de l’inauguration, Joseph Dion Ngute, le premier ministre, a souligné l’importance de ce cadre, construit grâce à la coopération sino-camerounaise. «Cet hôtel vient rehausser l’offre hôtelière de la région et du Cameroun, au moment où le pays s’apprête à organiser deux grands événements sportifs africains que sont le CHAN 2020 et la CAN 2021», a-t-il souligné d’emblée, avant d’insister sur les impacts économiques de l’ouvrage. Le premier ayant trait à l’intégration régionale. «La région du Sud est limitrophe d’au moins trois pays frères en Afrique centrale. On doit donc en tirer profit pour jouer notre rôle de catalyseur de l’intégration sous régionale», a martelé le représentant du chef de l’Etat.
Démarré Le 16 septembre 2010  en prélude à l’organisation du comice agropastoral d’Ebolowa de 2011, le chantier a connu beaucoup de changements. En effet, la première entreprise adjudicatrice a connu des difficultés et elle a été remplacée. Il y a également eu le problème des décomptes impayés.

Agnès Pamela Akono

 

2020-02-04T16:42:39+00:00