SABC : le lavage des mains comme obsession

Du 5 au 15 mai 2020, dans les principaux marchés du Cameroun., l’entreprise citoyenne organise une vaste campagne structurée autour de cette règle d’hygiène.

 Face à la pandémie mondiale de Covid-19, le Groupe Société Anonyme des Brasseries du Cameroun (Groupe SABC) a décidé de se tenir aux côtés des populations camerounaises. Et mieux qu’une présence passive, la société brassicole a entrepris une série d’actions citoyennes. Un vaste programme visant à apporter sa contribution au gouvernement et à protéger son écosystème est ainsi en cours d’exécution depuis le début du mois. Pour l’essentiel, le programme s’articule autour des mesures barrières édictées par le gouvernement et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Et de fait, depuis le 5 mai dernier et ce jusqu’au 15 mai prochain, le Groupe SABC entend doter « les principaux marchés des 10 régions du pays de stations de lavage des mains, en plus d’une campagne de sensibilisation au respect des règles d’hygiène », conformément à son plan de campagne.

Priorité aux marchés

Les marchés constituent les principaux lieux de brassage des populations. À ce titre, ils représentent « des lieux à haut risque de contamination ». C’est en tout cas la conclusion à laquelle est parvenue l’entreprise citoyenne. Consciente dès lors de son leadership social, de sa proximité avec sa clientèle et de la responsabilité sociale et sociétale qui est la sienne, la société brassicole a ouvert depuis le 5 mai dernier les vannes de sa générosité et de sa solidarité. Depuis lors en effet, elle a débuté son programme d’équipement des principales plateformes en stations de lavage des mains. À date et suivant son planning, plus de 60 dispositifs ont déjà été installés à Douala, Yaoundé, Bafoussam, Bamenda et Ebolowa. À partir du 12 mai prochain, les villes de Kumba, Kribi, Limbé, Garoua et Maroua recevront les leurs, soit environ 26 stations de lavage des mains. Pour leur part, les villes d’Edéa, Nkongsamba, Bertoua et Ngaoundéré n’en seront pourvues que lorsque les mairies auront exprimé leurs besoins en la matière.

Réactivité

Le Groupe SABC n’a pas attendu longtemps après la détection des premiers cas pour se manifester et apparaitre aux yeux de tous comme la première entreprise citoyenne au Cameroun. Ainsi que le fait opportunément observer la direction de l’entreprise, « les premiers cas de Covid-19 sont arrivés au Cameroun le 6 mars et les premières actions du groupe ont démarré le 24 mars en direction des hôpitaux et prisons ». À ce jour, 33 structures hospitalières et 28 pénitenciers ont déjà bénéficié des largesses du Groupe SABC. Sans tenir une comptabilité stricte, l’entreprise a indiqué avoir mis à la disposition de ces structures un ensemble de matériel comprenant : «30 000 gants d’examen, 3400 masques chirurgicaux, 1500 litres de gel désinfectant, 1200 bidons d’eau de javel de 5L chacun et 1000 charlottes ». Toujours selon la société brassicole décidément en phase avec sa vision, ses missions, ses valeurs, ces établissements hospitaliers et pénitentiaires ont également reçu «600 combinaisons de protection, 50 thermomètres flash, 330 cartons de savon de 400g, environ 20 000 morceaux, 615 sacs de riz, mais aussi 1710 bidons d’eau minérale Vitale, 1000 packs d’eau Aquabelle et 1850 packs de boissons gazeuses ».

Le groupe SABC, c’est vous

Le vaste programme de lavage des mains en cours jusqu’au 15 mai prochain s’inscrit dans le cadre de la nouvelle campagne institutionnelle baptisée « Le Groupe SABC c’est vous ». En plus de mettre en valeur sa vision, ses valeurs et sa proximité vis-à-vis de sa clientèle, la campagne institutionnelle vise un public encore plus large. On retrouve alors parmi ses cibles les super maires de villes, les maires d’arrondissement, les communautés locales, les médias, les personnels de santé et les administrations. Pour autant, le Groupe SABC ne peut pas être accusé d’élitisme. Il cible également les commerçants, ses consommateurs, ses fournisseurs locaux et évidemment le grand public. Les nombreuses actions qu’il entreprend au quotidien dans le cadre de cette campagne n’excluent pas non plus ses actionnaires et son propre personnel. Pour chacune de ces cibles, la société brassicole a prévu une campagne sur mesure avec des actions adaptées à chaque catégorie sociale. Dans l’ensemble toutefois, les actions en question intègrent «la distribution des dépliants, la sensibilisation au port du masque et au respect des règles barrières, la prise systématique de la température, la mise en place de nouvelles mesures de fonctionnement dont le télétravail et la distribution du matériel médical et de protection ».

 

Théodore Ayissi Ayissi (stagiaire)

2020-05-14T12:40:24+00:00